La semaine précédent cette difficile épreuve j'ai fait le métier à fond. Le long du lac, je constate que cela a payé car les sensations sont excellentes. Malheureusement, je perds énormément de places car certains sont prêts à tout pour remonter. Le col de Buffly est avalé sans problème, de même que celui de la Croix Fry. Se présentent les terribles pentes du plateau des Glières et les jambes tournent toujours aussi bien car par prudence j'ai mis ma cassette qui se termine par un 32. Le col de Fleury est une formalité. Je fais un gros effort au sommet pour tenter en vain de rentrer dans un groupe. Je me retrouve donc tout seul pour rallier Cluses. Bien qu'un peu à la peine, j'effectue une belle montée de la côte de Romme. Les choses se gâtent dans la Colombière. A 4 km du sommet, je mets pied à terre pour quémander à manger. On me donne un gel et cela va mieux. Enfin le sommet et je plonge sur le Grand Bornand où je franchis la ligne en 6h30 ce qui me place 594ème au général et 3ème de la caté.