Traditionnellement cette étape tracée dans la dombe est parcourue à très vive allure. Et cette année celle-ci ne dérogera pas à la règle. Dés la fin de la neutralisation c'est parti plein pot. Je suis limite dans toutes les petites côtes. Je m'accroche et fais l'élastique. Je tiens comme cela un peu plus de la moitié du parcours jusqu'à ce que les gars devant moi laisse un trou que je suis incapable de boucher. La fin sera un peu dure car j'ai les jambes explosées par les violents efforts que j'ai fournis en début d'étape mais je suis content car j'ai vu que j'étais fin prêt pour mon aventure au Québec.

Je termine 75ème au général et 2ème de la catégorie.