Cette année le tour de Sardaigne se déroule à l'extrême sud de l'île. L'endroit est vraiment magnifique et l'hôtel est splendide. La variété des buffets est impressionnante. Bref c'est le paradis.

L'étape d'aujourd'hui se présente sous la forme d'un circuit usant à parcourir 3 fois. Il tombe quelques gouttes au départ. Je fais une bonne montée du col qui se présente au bout de 15 km. Mais la descente mouillée me paralyse et je perds contact avec le groupe dans lequel j'étais. Pendant 5 ou 6 kilomètres j'essaie de rentrer mais voyant que je n'y arrive pas, je me relève pour attendre le groupe suivant. Dans les 2 tours suivants je fais la montée du col en tête. Grosse frayeur dans la descente du 3ème tour alors que je prends un virage en pleine gauche je me trouve nez à nez avec une voiture. Je l'évite mais je suis déséquilibré et par miracle je reste sur le vélo. Néanmoins je continue de descendre à fond en tenant cette fois ma droite ! Je suis tout seul pendant une dizaine de kilomètres. Puis 3 coureurs me rejoignent et nous terminons ensemble, tout en rattrapant Stanislas qui a pris un mémorable coup d'éclat.

Je suis 55ème au général et 4ème de la catégorie dont le premier me semble intouchable alors que pour les 2ème et 3ème places cela reste ouvert car 3 minutes me séparent de celles-ci.